La peau des foules

Installation performative
ficelle, corde, habits
Les Brasseurs, Liège (Belgique), 2016
Photos©Les Brasseurs

Endosser un habit, habiter une toile, tisser un lieu, mettre en lien.
Je suis allée rendre visite à l’endroit où les corps rencontrent leur propre absence, dans une série de tentatives gestuelles d’appropriation et de réinvention de l’espace environnant.
Mes mains, accompagnées de mes bras, de mon corps, ont travaillé coton, laine, couleur, habits et cordes. Elles ont créé des espaces, des structures, un abri, un tas, une arche, un piège, une niche, un hamac, un sac, un nid, un baluchon, un cocon.
Elles ont invité à toucher, parfois à faire avec; elles donnent à voir les matières et la tactilité qui leur est propre. Elles explorent, étendent et montrent leur savoir-faire, qui
anime et habite chacune de leurs constructions.

La résidence étant ouverte au public tous les jours, plusieurs personnes de passage ont se sont invitées dans mon jeu.